Aimez-vous les uns les autres (bordel!)

manif de la honte, manif pour tous, love, peace and love, nem and the city, chibi panda, khaneety, blog-bd, blog-illustré, blog dessin, blog bande dessiné, blog engagé, 16 octobre 2016, indignation
En ce dimanche 16 octobre, j’ai mal à ma France

Attention : cet article est engagé et contient des opinions personnelles et politiques.

Tumblr / Deviant art / Tweeter / Facebook

Aimez-vous les uns les autres (bordel!)

Chroniques sur la manif de la honte

En ce 16 octobre 2016, j’ai mal à ma France. J’ai honte. Je suis dépitée, atterrée, sidérée, face à la bêtise humaine et à l’intolérance.

Je n’ai ni la télévision ni la radio, mais je trouve de l’information ailleurs. Je croise les infos. J’écoute. Je reste alerte. Et ce matin, en ouvrant mes réseaux sociaux et journaux dématérialisés, je reste sur ma chaise, anéantie de rage et de consternation. La manif pour tous redescend dans les rues.

J’entends des choses, je lis des choses. Je soupire de dépit.

J’entends que la manif est là pour « marquer le coup à 6 mois des présidentielles« . J’entends des arguments terribles comme « Les femmes ne doivent pas être des usines à bébé« , ou encore « ce n’est pas naturel« , des propos qui se veulent protecteurs mal étalés sur de l’intolérance mal dissimulée. Je suis choquée.

Mais dans quel monde vit-on? Au siècle où la communication n’a jamais été aussi présente, à l’ère de la technologie, du libre échange, comment peut-on revendiquer des idées aussi archaïques? Comment peut-on laisser des propos haineux se diffuser si largement? Comment peut-on faire de l’opportunisme politique sur de la haine et de la stigmatisation? (parce que oui, à quelques mois des présidentielles, certains viennent timidement gratter des électeurs en montrant leur frimousse). J’éprouve un dégoût profond.

Pourquoi s’acharner sur des personnes, des communautés, des familles, des couples, qui veulent simplement avoir quelque chose qui ne devrait même pas être débattu? Le droit de s’aimer librement, le droit de fonder un foyer, le droit d’être libres. Des sujets qui ne devraient même pas être sujets à questionnements. S’acharner pour trouver un semblant d’unité et oublier ses problèmes ne doit pas être envisageable. Ce n’est pas une option. Ce n’est pas acceptable.

Tout le monde à droit à l’amour : hommes, femmes, enfants. La sexualité d’un couple équilibré et aimant ne devrait pas être un facteur discriminant et encore moins un cri de ralliement sous une bannière de haine.

Cet article est un cri désespéré jeté dans un océan d’ignorance et d’intolérance. L’amour est quelque chose à diffuser, non à brider. Le droit d’être soi-même ne devrait pas être soumis aux regards, chacun devrait être libre de crier haut et fort qui il est, et se sentir soutenu plutôt que jugé. La volonté de fonder un foyer, de partager de l’amour, d’être avec ceux qu’on aime est ce qu’il y a de plus naturel.

Aimez-vous les uns les autres, et si vous avez de l’énergie à dépenser, utilisez-la dans des combats qui ont du sens. Il y en a tellement  qui valent le coup, il vous suffit de trouver le vôtre! : l’écologie, la sauvegarde des ressources naturelles, aller vers une économie plus juste, une distribution des richesses plus équilibrée… des sujets qui nous mettraient sur un pied d’égalité et qui viseraient à nous rendre la vie meilleure, plutôt que de mettre des bâtons dans les roues à ceux qui veulent juste vivre, être acceptés, et s’aimer, comme tout à chacun.

Nem and the city n’est pas un blog engagé. Mais il y a des combats qui méritent qu’on ajoute sa pierre à l’édifice, aussi petite soit-elle. L’intolérance n’est pas une option. C’est un frein.

Encore une fois, ça reste mon opinion. Je me contente de la partager.

Aimez-vous les uns les autres (bordel de merde!)

Moelleusement Vôtre / Saki Quart de Nem

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s